Groupe ERAM

Actualités

Accord sur la pose de congés payés dans le cadre de l'épidémie de Covid-19

Cette journée marque le terme d'une semaine de discussions relatives à l'accord visant à imposer aux salariés une semaine de congés payés pendant la période de confinement, du 6 au 11 avril 2020.

En dépit de nombreuses réserves émises par la plupart des Délégués et Représentants Syndicaux CFDT, la coordination CFDT Eram a finalement décidé de signer la dernière version de l'accord qui nous a été proposé par la direction.

Plusieurs arguments ont notamment longtemps pesé en défaveur d'une signature de l'accord :
 - Le fait que l’accord soit en grande partie une contrainte de l’administration,

 - Qu’il a pour conséquence de faire supporter au groupe une charge financière supplémentaire alors qu’il réalise un chiffre d’affaires proche de zéro depuis la fermeture des magasins,
 - Que la perte d’une semaine de congés payés n’est pas anodine pour des salariés qui peuvent se trouver confinés dans des situations complètement différentes qu’ils soient parents de jeunes enfants, avec un conjoint en télétravail, soignant, vivant dans un appartement ou dans une maison à la campagne,... et qui pourraient en avoir bien besoin une fois le pic d’activité de la reprise passé et
 - L'absence de contrepartie raisonnable de l'employeur en regard de l'effort consenti par les salariés. Plus largement, nos idées et propositions n'ont pas souvent été prises en considération, comme laisser le choix aux salariés de poser ou non des congés pendant la période pour tenir compte des différences de situation qui existent ; mettre en place un système incitatif plutôt que coercitif pour poser les congés ; utiliser les dispositifs d'exonération de charge mis en place par l'état ; etc.

D'un autre côté, plusieurs arguments ont incité la coordination CFDT Eram à signer cet accord :
 - Sur le fond, nous sommes convaincus que chaque acteur (entreprise, salarié) doit consentir des efforts pour limiter, autant que possible, l'impact économique de la crise pour l'Etat, et donc pour tous les citoyens.

 - La pression de l'administration sur les entreprises est réelle pour que soient posés un maximum de jours de congés avant de valider les dossiers de chômage partiel.
 - Si nous n'avions pas signé cet accord, la direction aurait du imposer sans accord des mesures encore plus dures (pose de 10 jours de RTT, CET, CA ou RECUP) pour répondre aux exigences de la Direccte.
 - Par rapport au projet initial, la CFDT a obtenu un certain nombre d'avancées :
      + la limitation des effets dans le temps au 31 juillet (au lieu du 31 décembre) qui permet de limiter la période pendant laquelle l'employeur dispose d'une flexibilité accrue sur la pose de nos congés.
      + la modification du préambule de l'accord qui mentionne désormais les vraies raisons de l'accord (initialement, il était mentionné que les partenaires sociaux avaient demandé cet accord, et qu'il se justifiait notamment par la volonté de la direction de mieux rémunérer les personnes en chômage partiel et de pérenniser les sociétés).
      +
un premier dialogue constructif en vue de limiter le temps de travail au moment de la reprise d'activité dans des proportions qui ne mettront pas en danger leur santé.

      + nous prenons en considération le fait que la direction affirme sa volonté de ne pas forcer la pose des RTT et CET.

En conclusion, merci à tous les contributeurs à ces discussions prenantes : DS, RS, membres des sections syndicales et la fédération des Services, qui ont nécessité une très forte réactivité depuis une semaine.

Comité de Groupe 2019

Le jeudi 13 juin 2019, les représentants syndicaux des sociétés du Groupe Eram étaient convoqués à Saint Pierre Montlimart pour la réunion annuelle du Comité de Groupe. Les organisations syndicales du groupe étaient représentées par 18 salariés : 11 CFTC, 3 CFDT, 2 CFE-CGC et 2 FO.

Pour la première fois une réunion préparatoire animée par Messieurs Gilles ABALLEA et Guillaume NOËL avait eu lieu le 29 mai. Cette réunion fut un moment privilégié d’échanges et d’information autour de la documentation d'informations économiques, financières et sociales du groupe ERAM remise par la direction.

Lors de la réunion du Comité de Groupe, la Direction était représentée par M. Xavier BIOTTEAU, M. Gilles ABALLEA, Mme Isabelle SAVIANE et M. Guillaume NOEL. Vous trouverez ci-après les réactions CFDT précédées des réponses apportées par la direction aux questions CFDT qui portaient sur les thèmes suivants :

  • Futur d'Heyraud et Texto
  • Demande d'informations
  • Logistique centre-ville
  • Intéressement
  • Participation 

Lire la suite : Comité de Groupe 2019

Siège - Mise en place d'un CET

Lors des dernières Négocations Annuelles Obligatoires (NAO) sur la durée et l'organisation du temps de travail la Coordination CFDT Eram avait porté au coeur de sa plateforme revendicative pour les sociétés du siège du Groupe Eram l'ouverture d'une négociation sur la mise en place d'un Compte Epargne Temps (CET). Un accord avait été trouvé sur ce sujet et bon nombre des revendications CFDT et, à la signature des NAO en février 2018, l'ouverture de négociations sur le CET étaient prévues pour le premier semestre 2018.

Les négociations ont débuté en toute fin de premier semestre au sein de la société Eram Interservices. Comme depuis 4 ans pour l'ensemble des accords négociés, la CFTC, pesant 28% dans l'entreprise, n'a pas participé aux négociations. Autour de la table la CFDT (43%) et la CFE-CGC (29%) qui, après trois réunions de négociations, ont trouvé un accord avec la direction.

Du côté de la CFDT, les élus et mandatés des diverses sociétés du siège ont travaillé ensemble sur ce projet dans le cadre de la coordination Eram tout au long des négociations. En effet, l'accord signé à Eram Interservices comme "pilote" pour le siège devra être proposé à l'ensemble des sociétés ayant conclu un accord NAO le prévoyant, donc partout où la CFDT est présente.

Dans l'accord, il est prévu le lancement du Compte Epargne Temps pour l'ensemble des salariés au 1er janvier 2019. Voici les points importants de cet accord :

  • Tous les salariés avec un an d'ancienneté peuvent ouvrir leur CET
  • Dépôt et retrait du temps du CET à l'initiative exclusive du salarié
  • Dépôt possible des congés d'ancienneté, des jours de fractionnement et des JRTT, dans la limite de 10 par an et plafonné à 40 jours au total
  • Dépôt possible de tout ou partie de l'indemnité de départ en retraite, transformée en temps, sur le CET pour anticiper son départ en retraite

 

Comité de Groupe 2018

Le jeudi 14 juin avait lieu le comité de groupe au siège du Groupe Eram à Saint Pierre Montlimart (49). Cette réunion était présidée par M. Xavier BIOTTEAU, président du Groupe Eram, assisté de Mme Isabelle SAVIANE, DRH Groupe, M. Gilles ABALLEA, secrétaire général du Groupe et M. Guillaume NOEL, directeur du développement social. Les syndicats CFTC, CFE-CGC, FO et CFDT étaient représentés.

Lors de cette réunion, la direction a pu informer les représentants du personnel de l’activité du groupe sur l’activité 2017 et début 2018 et de répondre aux questions des différentes organisation syndicale. Les 14 questions de la coordination CFDT portaient sur 6 thèmes :

  • Futur de la logistique centre-ville et de l'usine de Jarzé
  • Accord de participation
  • L'emploi au sein du Groupe Eram
  • Les conditions de travail
  • Informations économiques et sociales
  • Stratégie du Groupe 

Lire la suite : Comité de Groupe 2018